Accueil > Culture > JAWHARA 2012 Un festival certifié Rotana

JAWHARA 2012 Un festival certifié Rotana

dimanche 10 juin 2012

Jawhara 2012, c’est aussi une rencontre avec les artistes arabes les plus en vogue.

Cette année, le grand spécialiste du dabké Fares Karam, le pro du Tarab Melhem Zein et l’ambassadrice de la chanson sentimentale Rola Saad seront de la partie. Ils feront danser les estivants de la province d’El Jadida sur les rythmes déchaînés de la musique arabe. Derrière la présence de ces Noujoum, un partenariat solide avec Rotana. Le festival Jawhara de 2012 est en effet certifié Rotana. Le groupe spécialisé dans l’industrie musicale et cinématographique signera une convention avec les organisateurs afin de garantir une notoriété internationale au festival et surtout offrir à Jawhara et à son public la possibilité d’accueillir des stars de la scène arabe.

Ci-après un entretien avec Issam Kamal,
Directeur artistique du festival JAWHARA

Qu’est ce qui caractérise la programmation de cette année par
rapport à l’année précédente ?

Jawhara 2012 est une continuité de l’édition précédente, un panel d’artistes nationaux et internationaux sera au rendez-vous dans un programme éclectique alliant chanson populaire, fusion, chanson marocaine moderne, Raï, chanson Amazighe, Rap …Cette année, nous avons la chance d’accueillir quelques grandes stars de la chanson arabe, notamment Rola Saad, Melhem Zain et Fares Karam.

Quels sont les critères de sélection des artistes de Jawhara 2012 ?

La notoriété de l’artiste et la qualité de sa prestation scénique sont deux
critères très importants lors du processus de sélection. Vu la diversité
culturelle de la région de part son héritage historique et son ouverture,
nous avons également essayé de programmer des artistes d’horizons
diverses : la diversité est aussi un critère capital.

Un des points forts du festival Jawhara, c’est le concours Jawhara Talents. Que sont devenus les gagnants de l’année dernière et qu’est ce qui attend ceux de cette édition ?

Les lauréats de Jawhara Talents 2011 sont actuellement en studio
« plein les oreilles » pour enregistrer leurs singles qui seront prêts avant
l’ouverture de l’édition 2012 où ils sont invités à se produire durant la compétition Jawhara Talents du 1er au 3 juillet et en première partie de Rola Saad sur la scène Breija le 4 juillet prochain.
Nous essayons d’accompagner ces artistes en restant à leur écoute
et en leur apportant conseil et assistance dans leur démarche. C’est un travail que je fais personnellement avec amour non seulement avec les lauréats de Jawhara Talents mais aussi avec plusieurs jeunes artistes de la région et même d’autres villes.

Comment présentez-vous la jeune scène musicale de la ville
d’El Jadida ?

El Jadida est une ville qui bouillonne de talents qui n’attendent que
l’occasion de s’exprimer devant un public. Plusieurs lieux, publics
et privés, accueillent au moins une bonne dizaine de groupes qui
essaient avec persévérance de créer, d’innover et de se forger un nom
localement. Jawhara Talents est venu justement appuyer la visibilité de
ces artistes et apporter une notoriété locale et nationale aux meilleurs
parmi eux.

Quelle place occupe le chaâbi dans la programmation ?

Le Chaâbi est le nerf de guerre de la région toute entière, il est tout à fait
normal que ce créneau soit présent avec force tout au long du festival, commençant par Jawhara Talents qui reste la première compétition musicale au Maroc ayant intégré cette discipline. Du 1er au 7 juillet la chanson populaire sera à l’honneur sur nos trois scènes à travers les groupes locaux mais aussi via des noms incontestables comme Najat Aâtabou ou encore Abdelaziz Stati, coup de coeur de l’édition précédente.

Qu’en est-il des voix féminines dans le festival ?

Nous accueillons cette année trois grandes dames d’ici et d’ailleurs qui
représentent différents genres musicaux : Najaat Aâtabou (chaâbi), Rola
Saad (oriental) et Latifa Raâfat (chanson moderne). J’espère par ailleurs que Jawhara Talents nous révélera une ou plusieurs voix féminines à l’instar de l’édition précédente qui a consacré le groupe Rock’N Roses composé majoritairement de filles talentueuses et ambitieuses.